Mes parents font du shirk...

Publié le par salafi nord-est

5833g

 

La question :

Certains frères ont des problèmes avec leurs parents du fait que ces derniers commettent des actes de Chirk et n’acceptent pas le conseil de leurs enfants.

Que conseillez-vous donc à ces frères ? Aussi, notons-nous que cette situation a engendré de graves conflits entre ces frères et leurs parents.


La réponse :

Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allah a envoyé comme miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

Ceci dit :

Il incombe à ces frères d’appeler leurs parents à Allah de la meilleure manière, et de ne pas les abandonner mais de rester avec eux de façon convenable suivant le verset dans lequel Allah dit :

وَإِن جَاهَدَاكَ عَلى أَن تُشْرِكَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ فَلاَ تُطِعْهُمَا وَصَاحِبْهُمَا فِي الدُّنْيَا مَعْرُوفاً

Traduction du sens du verset :

﴾Et si tous deux te forcent a M'associer ce dont tu n'as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable.﴿ [Louqmâne (Luqman) : 15].


Ils doivent également être doux lorsqu’ils les invitent [à obéir à Allah], et éviter la grossièreté et la dureté répugnante, car Allah dit :


ادْعُ إِلِى سَبِيلِ رَبِّكَ بِالْحِكْمَةِ وَالْمَوْعِظَةِ الْحَسَنَةِ وَجَادِلْهُم بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ

Traduction du sens du verset :

Par la sagesse et la bonne exhortation appelle les gens au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. (Les Abeilles) : 125.


En effet, cette méthode de prédication fait partie des plus importantes causes qui amènent les gens à bénéficier des orientations et des prêches des prédicateurs. Le Prophète dit : « Si Allah guide par toi un seul homme, cela est meilleur pour toi que les plus précieuses montures »[1].

Le savoir parfait appartient à Allah , et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes soit Loué, et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses frères jusqu'au jour de la résurrection.


[1] Rapporté par El-Boukhâri, chapitre du « Djihad » (hadith 2942), concernant l'expédition de Khaybar, et par Mouslim, chapitre des « Mérites des Compagnons » (hadith 6367) par l'intermédiaire de Sahl Ibn Sa'd .

Source :
 www.ferkous.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article